Année 1908

Ehrlich Paul
Médecine, 1908
Allemagne
Ehrlich Paul

Paul Ehrlich est né en 1854 à Strehlem, alors en Allemagne. En 1878 il passe son doctorat de médecine à l’Université de Berlin et se joint à l’équipe qui étudie le microbe de la tuberculose. Au cours de ses travaux, il attrape la maladie et se voit contraint à s’éloigner pour deux ans, jusqu’à sa guérison. En 1896, il est nommé directeur de l’Institut d’Etude du Sérum sanguin de Berlin.

En 1908, Paul Ehrlich est lauréat du prix Nobel de médecine et de physiologie avec Elia Metchnikov “en hommage à leurs découvertes dans le domaine de l’immunologie”.

Depuis 1890, Ehrlich se consacrait essentiellement à la recherche de substances immunisantes, matières chimiques capables de faire disparaître les causes de la maladie sans s’attaquer au malade. Au cours de ses  travaux, il réussit à mettre au point un sérum contre la diphtérie et un composé d’arsénobenzène contre le microbe de la syphilis; L’humanité se trouvait ainsi libérée d’une maladie qui faisait des ravages épouvantables depuis son apparition en Europe au 15ème siècle.

Paul Ehrlich posa les bases de la chimiothérapie moderne qui consiste à introduire  dans le corps une substance toxique plus préjudiciable à la maladie qu’au malade.

Paul Ehrlich mourut en 1915. Il est considéré comme le plus éminent chercheur en médecine de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle.

fondateur de la chimiothérapie moderne, inventeur du remède contre la syphilis.
Lippmann Gabriel
Physique, 1908
France
Lippmann Gabriel

Gabriel Lippmann est né en 1845 à Luxembourg. En 1875, il est reçu docteur en physique à l’Université de Paris-Sorbonne, devient professeur de physique mathématique et reçoit la chaire de physique expérimentale, poste qu’il occupera jusqu’à sa mort en 1921. A partir de 1912, il présidera également l’Académie des Sciences.

En 1908, Gabriel Lippmann a reçu le prix Nobel de physique “pour sa méthode de reproduction photographique des couleurs”, basée sur le phénomène de l’interférence des ondes lumineuses.

Lippmann plaça, vis à vis de l’objet photographié, une plaque de verre enduite d’une émulsion sensible à la lumière et, à l’aide d’un miroir, il provoqua une  interférence entre les ondes lumineuses en provenance de directions opposées; la photographie obtenue sur la plaque est faite de lignes claires ou sombres en fonction de la couleur de la lumière qui les a produit.

Lorsque l’on regarde l’image obtenue, il se crée à nouveau une interférence, mais cette fois dans l’oeil de l’observateur qui reçoit l’image en couleur de l’objet photographié.

La photographie en couleur à laquelle Lippmann doit sa célébrité mondiale n’est en fait qu’un parmi ses nombreux apports scientifiques. Il inventa nombre d’appareils, s’intéressa à la sismographie et à l’astronomie et présenta même une thèse très importante dans l’étude de l’électron.

Gabriel Lippmann est décédé en 1921.

l'inventeur de la photographie en couleur.
Mechnikov Ilya
Médecine, 1908
France
Mechnikov Ilya

Ilya Mechnikov est né en Ukraine en 1845. Il obtint son doctorat à l’Université de Saint-Pétersbourg où il enseigna la zoologie et l’anatomie, puis il passa à l’Université d’Odessa. A la suite des persécutions contre les Juifs après l’assassinat du Czar Alexandre II, il quitta la Russie pour l’Italie. Il finit par se fixer à Paris, à l’Institut Pasteur. Mechnikov est décédé en 1916, à l’âge de 71 ans.

En 1908, Ilya Mechnikov a reçut le prix Nobel de médecine et physiologie, avec Paul Ehrlich “en hommage à ses découvertes dans le domaine du système immunitaire.

A la suite de ses observations sur des poissons transparents, Mechnikov discerna des cellules qui englobaient puis absorbaient pour les détruire des corps étrangers qui s’étaient introduits dans le corps du poisson. Il appela ces cellules “phagocytes” (ou cellule  dévoreuse). Mechnikov fut le premier à affirmer que le rôle de ces cellules dévoreuses était aussi de débarrasser le corps de tissus normaux devenus superflus.

Sur la base de ses observations, Mechnikov démontra qu’en fait la maladie est un affrontement entre des corps étrangers comme les microbes et les cellules d’auto-défense. La guérison implique la victoire des cellules d’auto-défense et l’immunité alors acquise empêchera une nouvelle attaque de la part des microbes.

Les découvertes d’Ilya Mechnikov quant au rôle des cellules phagocytes ont servi de base à nombre de recherches immunologiques et ont bouleversé notre conception de la lutte de l’organisme contre les maladies.

 

un pionnier de l'immunologie.
Recherche par nom, par région, par année d'attribution, ou bien recherche libre de texte:
Recherche en texte libre
Entrer un mot de deux lettres au moins

Sélectionnez une catégorie:

  • Chimie
  • Économie
  • Littérature
  • Médecine
  • Paix
  • Physique

Sélectionnez la lettre qui commence gagnant:

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche selon régions, au moyen d'une carte
Sélectionner la zone
S'il vous plaît sélectionner une région dans la liste

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche par période
1905
2019

Aucun résultat de recherche