Année 1965

Feynman Richard
Physique, 1965
Etats-Unis
Feynman Richard

Richard Feynman est né à New-York en 1918. Il étudie la physique au fameux M.I.T Institut Technologique du Massachusetts. En 1942, il obtient son doctorat à l’Université de Princeton et rejoint l’équipe de scientifiques qui met au point la bombe atomique à Los Alamos. Il enseigne à l’Université de Cornell et à l’Institut Technologique de Californie et sera élu, en 1954, à l’Académie des Sciences américaine.

En 1965, Richard Feynman reçoit, avec Julian Schwinger et Shin-Itiro Tomonaga, le prix Nobel de physique “pour avoir établi la théorie de l’électrodynamique quantique”.

L’électrodynamique était jusqu’alors fondée sur la physique classique et, dans le cadre nouveau de la physique quantique, son application posa de nombreuses difficultés, jusqu’au tournant opéré par Feynman.

En vertu des calculs sur lesquels Feynman bâtit sa théorie de l’électrodynamique quantique, il est nécessaire, pour prédire la transition éventuelle d’une particule d’un état initial donné à un état final donné, de calculer séparément la probabilité de chaque transition possible puis de sommer l’ensemble des probabilités de toutes les transitions. Ces schémas sont appelés “Intégrales de Feynman” et leurs résultats “Propagateurs de Feynman”. Ces schémas, complexes à première vue, deviennent relativement simples grâce aux principes de calcul établis par lui. De cette façon, Feynman a réussi à expliquer des phénomènes qui semblaient auparavant contredire les calculs de la théorie quantique.

Outre le fait qu’il était un savant remarquable, Feynman était aussi fameux comme batteur de Jazz que comme humoriste imprévisible. A Los Alamos, il s’introduisait dans les chambres fortes les mieux protégées et y laissait aux agents de sécurité des notes dans le genre: “Devinez qui a fait cela?” Ses livres sont rédigés sur un ton enjoué et même comique qui a fait leur immense popularité. Richard Feynman est décédé en 1988.

un des premiers à avoir développé l'électrodynamique quantique.
Jacob François
Médecine, 1965
France
Jacob François

François Jacob est né à Nancy en 1920. Il commence ses études de médecine lorsqu’en 1940 l’invasion allemande l’amène à les interrompre pour s’engager dans l’armée de la “France libre” où il sert comme médecin militaire. Il est gravement blessé aux mains, ce qui lui interdira de réaliser son rêve d’être chirurgien. En 1947, il obtient son diplôme de médecine en Sorbonne, son travail de doctorat étant consacré à la génétique des bactéries. Il entre à l’Institut Pasteur et, en 1960, il est nommé directeur du département de recherche génétique.

En 1965, François Jacob reçoit, avec André Lwoff et Jacques Monod, le Nobel de physiologie et de médecine “pour leurs découvertes sur la régulation et la synthèse de virus et d’enzymes”.

Jacob et Monod font la découverte de la molécule d’ARN-messager qui transmet l’information codée de l’ADN situé dans le noyau cellulaire et la transporte vers le cytoplasme; là, à l’aide, entre autres, de deux ARN supplémentaires, se constitue la nouvelle molécule protéique en fonction du code dicté par l’ADN.

Une autre importante contribution de Jacob et Monod est la distinction entre deux types de gènes: les gènes structuraux qui portent la plupart des caractères et de l’information des chaque cellule et les gènes régulateurs qui influent sur le niveau d’expression de chacun des gènes structuraux. Un tel gène régulateur peut être influencé par un stimulus interne quelconque et, parfois même, par un stimulus externe comme la chaleur ou une radiation, etc…

Celà peut expliquer divers phénomènes comme l’apparition de certaines tumeurs cancéreuses ou l’explosion soudaine de maladies virales comme l’herpès ou le sida.

Un pionnier de la biologie moléculaire.
Schwinger Julian
Physique, 1965
Etats-Unis
Schwinger Julian

Julian Schwinger est né en 1918 aux Etats-Unis. En 1965, il a obtenu le prix Nobel de physique, avec Richard Feynman et Sin-Itiro Tomonaga, “pour leur travail fondamental en électrodynamique quantique et ses conséquences immenses pour la physique des particules élémentaires”.

Julian Schwinger est décédé en 1994.

 

a développé l'électrodynamique quantique.
Recherche par nom, par région, par année d'attribution, ou bien recherche libre de texte:
Recherche en texte libre
Entrer un mot de deux lettres au moins

Sélectionnez une catégorie:

  • Chimie
  • Économie
  • Littérature
  • Médecine
  • Paix
  • Physique

Sélectionnez la lettre qui commence gagnant:

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche selon régions, au moyen d'une carte
Sélectionner la zone
S'il vous plaît sélectionner une région dans la liste

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche par période
1905
2019

Aucun résultat de recherche