Année 1969

Gell-Mann Murray
Physique, 1969
Etats-Unis
Gell-Mann Murray

Murray Gell-Mann est né à New-York en 1929. Il obtint son diplôme de doctorat en physique en 1951, à l’Institut Technologique de Massachusetts. En 1955, il compte parmi les chercheurs de l’Institut Technologique de Californie où ses recherches portent sur les particules fondamentales.

En 1969, Murray Gell-Mann se voit décerner le prix Nobel de physique “pour sa contribution et ses découvertes relatives à la classification des particules fondamentales et à leurs interactions”.

Au cours des années 50, la mise au point des accélérateurs de particules entraîne la découverte en série de particules élémentaires du noyau de l’atome. En 1961, Gell-Mann propose une méthode de classification capable de répartir ces nombreuses particules en familles, conférant ainsi un ordre à notre conception de la structure subatomique.

La seconde découverte révolutionnaire de Murray Gell-Mann est son hypothèse relative à l’existence des quarks, pierre angulaire de toutes les particules fondamentales influencées par les interactions fortes, tels le proton et le neutron. En outre, Gell-Mann devina l’existence des “gluons colorés”, ces particules responsables de la cohésion des quarks à l’intérieur d’un hadron.

Pour ces découvertes, Murray Gell-Mann est considéré comme un des physiciens les plus éminents de notre époque.

a de l'ordre dans notre conception du monde sub-atomique.
Luria Salvador
Médecine, 1969
Etats-Unis
Luria Salvador

Salvador Luria est né en 1912 à Turin en Italie. Après avoir reçu le titre de docteur en médecine, il rejoint__l’Institut Pasteur à Paris où il devient chercheur scientifique jusqu’en 1940, moment où la France tombe aux mains des Allemands. Il part alors pour les Etats-Unis où il travaille dans diverses universités américaines, jusqu’à sa nomination en 1959, à la tête d’une chaire de professeur de Microbiologie à l’Institut de Technologie du Massachussetts (M.I.T).

En 1969, Salvador Luria reçoit le prix Nobel de médecine et de physiologie “pour ses découvertes portant sur les mécanismes de réplication des virus et sur leur structure génétique”.

Dans les années 40, Luria et son associé au prix Nobel, Max Delbrück entreprennent une série d’expériences sur les bactériophages, virus qui attaquent les bactéries. Les résultats de cette expérimentation consituent une contribution capitale à la compréhension de la génétique des virus et des bactéries et fait ressortir le rôle clé joué par l’ADN dans le processus de l’hérédité.

Poursuivant sa carrière scientifique, Luria fait ensuite la lumière sur d’autres mécanismes génétique comme le transfert du matériel héréditaire d’un organisme à l’autre.

Il perce ainsi la voie de la génétique et lui permet d’accomplir un démarrage foudroyant qui se poursuivra durant les dizaines d’années à venir. Salvador Luria est décédé en 1991.

 

un pionnier de la génétique microbiologique.
Recherche par nom, par région, par année d'attribution, ou bien recherche libre de texte:
Recherche en texte libre
Entrer un mot de deux lettres au moins

Sélectionnez une catégorie:

  • Chimie
  • Économie
  • Littérature
  • Médecine
  • Paix
  • Physique

Sélectionnez la lettre qui commence gagnant:

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche selon régions, au moyen d'une carte
Sélectionner la zone
S'il vous plaît sélectionner une région dans la liste

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche par période
1905
2019

Aucun résultat de recherche