Année 1978

Bashevis-Singer Isaac
Littérature, 1978
Etats-Unis
Bashevis-Singer Isaac

Itzhak Bashevis-Singer est né en 1904 à Radzymin en Pologne  dans une famille de rabbins. Il reçut une éducation religieuse  traditionelle, suivit les cours du séminaire rabbinique “Takhkémoni” de Varsovie. De 1923 à 1933,  il travaille comme correcteur et traducteur pour la revue yiddish de Pologne “Litérarishe Blèter”.

En 1935, iI émigre aux Etats-Unis, publie des critiques, des essais et des nouvelles et se fait un nom dans les milieux littéraires yiddish. Parmi ses livres les plus connus: “La famille Muscat” et “Le magicien de Lublin”.

En 1978, Itzhak Bashevis Singer a reçu le prix Nobel de littérature “pour son art remarquable du récit dont les racines plongent dans la tradition du Judaïsme polonais et qui débouche sur une description vivante de la condition humaine”.

Dans son oeuvre, il décrit le Judaïsme polonais depuis l’époque de la révolte cosaque du 17ème siècle jusqu’à la Varsovie juive d’avant la “Shoah”. Quelques uns des ses livres ont été adaptés au cinéma et à la télévision.

Bashevis Singer est avant tout un merveilleux conteur. Il entraîne ses lecteurs  dans un monde magique de fantômes et de revenants, agité de violence et de sensualité, de rêves et de passions cachées. Il fait revivre pour nous l’aspect pittoresque et inattendu de la vie du “shtettel”, la bourgade juive polonaise aujourdhui disparue.

Lorsqu’on lui demanda pourquoi il continuait à écrire dans une “langue morte”, il répondit en souriant que le jour de la résurrection des morts, des millions de lecteurs se lèveraient pour demander quel est le dernier livre Yiddish paru.

Itzhak Bashevis Singer est décédé en 1991.

 

Le plus célèbre écrivain Yiddish contemporain.
Beguin Menahem
Paix, 1978
Pologne
Beguin Menahem

Menahem Béguin est né en 1913 à Brest-Litovsk en Biélorussie; il reçut une éducation juive nationale et traditionnelle. Il fit ses études de Droit de l’Université de Varsovie. Actif très tôt dans le mouvement de jeunesse sioniste-national “Betar” de Pologne, il en prit la direction en mars 1939 et organisa  l’Alyah vers Israël.

En 1941, Menahem Béguin est condamné à huit ans de travaux forcés en Sibérie pour activités sionistes; libéré après quelques mois, il se joint à l’armée polonaise du général Anders avec laquelle il arrive en Palestine mandataire en mai 1942.

En 1943, Menahem Béguin prit le commandement de l’ “Irgoun”, organe militaire clandestin du mouvement “Betar”. Un an plus tard, il appelait à la révolte généralisée contre les autorités britanniques. Parmi les actions audacieuses de l'”Irgoun”, signalons l’attaque de la prison militaire de Saint-Jean d’Acre ou la bombe placée dans les bureaux du gouvernement mandataire à l’Hôtel King David à Jérusalem.

En 1948, après la proclamation de l’indépendance, Menahem Béguin fonda le parti “Hérouth”; il se révèle un parlementaire brillant et incisif comme chef de l’opposition, pendant des années.

En 1977, Menahem Béguin arrive au pouvoir, septième premier ministre de l’Etat d’Israël. Le principal succès de son gouvernement fut la signature d’un accord de paix avec l’Egypte à la suite de la visite du président Saadate à Jérusalem. En conséquence de quoi, et conjointement à ce dernier, Menahem Béguin reçut en 1978 le prix Nobel de la Paix.

En août 1983, en pleine guerre du Liban, Menahem Béguin démissionna de son poste de chef du gouvernement et, sans jamais expliquer les causes de cette décision, il se retira de toute vie publique jusqu’à sa mort, le 10 mars 1992.

Orateur hors pair, il enthousiasmait les foules et certains de ses discours sont restés célèbres. Béguin garda toujours le sentiment de la culpabilité du monde face aux souffrances du peuple juif, particulièrement au lendemain de la shoah. C’est ainsi qu’il justifiait la nécessité de renforcer la puissance militaire juive “non pour le droit de la force mais pour la force du Droit”, comme il aimait à le dire.

Béguin reste connu pour son attachement au pays et au peuple d’Israël, pour sa personnalité d’homme de paix, humaniste et modeste, fidèle toute sa vie à ses convictions et à  sa parole.

Le premier chef de gouvernement israélien à avoir signé la paix avec un Etat arabe, l'Egypte.
Kapitsa Peter L
Physique, 1978
Russie
Kapitsa Peter L

Peter Kapitsa est né en 1894 en Russie. En 1978, il a reçut leprix Nobel de physique “pour ses découvertes et ses inventions dans le domaine de la physique des basses températures.

Il est décédé en 1984.

ses travaux sur l'hélium liquide ont largement contribué à l'étude de la supra-fluidité.
Nathans Daniel
Médecine, 1978
Etats-Unis
Nathans Daniel

Né dans le Delaware aux Etats-Unis en 1928, Daniel Nathans reçoit son doctorat de médecine à l’Université Washington de Saint-Louis. En 1962, il rejoint l’Université Johns Hopkins et en 1967 il y devient directeur du département de microbiologie.

Le prix Nobel de physiologie et médecine est décerné en 1978 à Daniel Nathans, ainsi qu’à Werner Arber et à Hamilton Smith “pour avoir découvert et développé des enzimes de restriction  en vue de l’étude de l’organisation génétique dans le génome et en vue de l’utilisation de l’ADN en ingéniérie génétique.

Daniel Nathans a été le premier à appliquer ces enzimes à l’étude de l’organisation des gènes et de leur disposition dans le chromosome. Toutefois le grand saut en avant dans l’utilisation des enzimes de restriction vint de leur application à l’isolation de gènes spécifiques et de leur liaison à des molécules d’ADN bactérielles ou virales pour obtenir de l’ADN recombiné.

Il est possible de cette manière de produire à usage médical de grandes quantités d’enzimes et d’hormones comme l’insuline humaine. Les principes théoriques de ces recherches ont été transposé très rapidement en un grand nombre d’applications pratiques essentielles, inimaginables il y a quelques années encore.

un des pionniers de l'ingéniérie génétique .
Penzias Arno
Physique, 1978
Etats-Unis
Penzias Arno

Arno Penzias est né à Munich en 1933. En 1939, sa famille émigre aux Etats-Unis. Arno Penzias a obtenu le prix Nobel de physique en 1978, avec Robert Wilson “pour la découverte du bruit de fond”, résonance de l’explosion originelle, il y a 18 milliards d’années.

Cette découverte de Penzias confirma empiriquement la théorie du “big bang” de l’origine du monde, devenue depuis le modèle généralement admis de l’histoire du cosmos.

 

a découvert le bruit de fond des radiations cosmiques.

Simon Herbert
Économie, 1978
Etats-Unis
Simon Herbert

Herbert Simon est né aux Etats-Unis en 1916. En 1978, il a reçut le prix Nobel d’économie “pour ses travaux de pionnier dans les processus de prise de décisions au sein des organismes économiques”.

spécialiste mondial de l'organisation des unités économiques.
Recherche par nom, par région, par année d'attribution, ou bien recherche libre de texte:
Recherche en texte libre
Entrer un mot de deux lettres au moins

Sélectionnez une catégorie:

  • Chimie
  • Économie
  • Littérature
  • Médecine
  • Paix
  • Physique

Sélectionnez la lettre qui commence gagnant:

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche selon régions, au moyen d'une carte
Sélectionner la zone
S'il vous plaît sélectionner une région dans la liste

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche par période
1905
2019

Aucun résultat de recherche