Année 1985

Brown S. Michael
Médecine, 1985
Etats-Unis
Brown S. Michael

Brown est né à New-York en 1941. En 1966 il termina ses études de médecine à l’Université de Pennsylvanie et en 1971 il rejoint l’école de médecine de l’Université de Dallas dans le Texas; il commence à travailler main dans la main avec Joseph Goldstein. Titulaire d’une chaire de génétique, il est nommé en 1977 directeur du Centre de recherche sur les maladies héréditaires.

Le prix Nobel de médecine et de physiologie pour l’année 1985 est attribué à Michael Brown et à Joseph Goldstein pour couronner “leurs découvertes et leur contribution à la compréhension des mécanismes de régulation du taux de cholestérol et de l’anomalie génétique qui empêche cette régulation”.

Les deux chercheurs mirent en lumière le processus par lequel le cholestérol, transporté dans le plasma sanguin  vers les cellules où sa présence est nécessaire, se maintient à un taux qui évite qu’il ne se dépose et ne bouche les artères.

Ce processus agit par l’intermédiaire de récepteurs à la surface de différentes cellules, le récepteur étant une molécule dont la fonction est de “faire la chasse” au cholestérol dans le sang et de l’intercepter pour les besoins de la cellule.

La conclusion des recherches de Brown et Goldstein est qu’un manque de ces récepteurs dans le corps, soit par suite d’un défaut génétique soit à cause d’une alimentation impropre et par trop grasse, perturbe le processus, empêche le cholestérol d’arriver jusqu’aux cellules, l’amène à s’accumuler sur les paroies des artères jusqu’à les obstruer et à provoquer artériosclérose et attaque cardiaque. Ces découvertes les amenèrent à chercher des remèdes pour activer le mécanisme et interdire l’engorgement des artères.

Si, à long termes, ces remèdes s’avéraient efficaces et sûrs, peut-être viendra le jour où nous pourrons jouïr d’un bon châteaubriand et vivre longtemps pour pouvoir… récidiver!

a mis en lumière le mécanisme de régulation du niveau de cholestérol dans l'organisme.
Goldstein Joseph
Médecine, 1985
Etats-Unis
Goldstein Joseph

Joseph Goldstein est né en Caroline du sud en 1940. En 1966 il termina ses études de médecine à l’Université de Dallas dans le Texas; dès 1971, commence sa collaboration étroite avec Michael Brown dans cette même école. Il effectue des recherches dans le domaine de la biochimie génétique à l’Institut national de médecine de Maryland.

Le prix Nobel de médecine et de physiologie pour l’année 1985 est attribué à Joseph Goldstein et à Michael Brown pour couronner “leurs découvertes et leur contribution à la compréhension des mécanismes de régulation du taux de cholestérol et de l’anomalie génétique qui empêche cette régulation”.
Les deux chercheurs mirent en lumière le processus par lequel le cholestérol, transporté dans le plasma sanguin  vers les cellules où sa présence est nécessaire, se maintient à un taux qui évite qu’il ne se dépose et ne bouche les artères.

Ce processus agit par l’intermédiaire de récepteurs à la surface de différentes cellules, le récepteur étant une molécule dont la fonction est de “faire la chasse” au cholestérol dans le sang et de l’intercepter pour les besoins de la cellule.

La conclusion des recherches de Goldstein et Brown est qu’un manque de ces récepteurs dans le corps, soit par suite d’un défaut génétique soit à cause d’une alimentation impropre et par trop grasse, perturbe le processus, empêche le cholestérol d’arriver jusqu’aux cellules, l’amène à s’accumuler sur les paroies des artères jusqu’à les obstruer et à provoquer artériosclérose et attaque cardiaque. Ces découvertes les amenèrent à chercher des remèdes pour activer le mécanisme et interdire l’engorgement des artères.
Si, à long termes, ces remèdes s’avéraient efficaces et sûrs, peut-être viendra le jour où nous pourrons jouïr d’un bon châteaubriand et vivre longtemps pour pouvoir… récidiver!

a mis en lumière le mécanisme de régulation du niveau de cholestérol dans l'organisme.
Modigliani Franco
Économie, 1985
Etats-Unis
Modigliani Franco

Franco Modigliani est né à Rome en 1918. Il arriva à  l’économie presque par hasard, après avoir gagné un premier prix dans un concours sur les effets du contrôle des prix.

L’atmosphère antisémite en Italie à la veille de la deuxième guerre mondiale amène Modigliani à s’expatrier aux Etats-Unis. En 1944, il passe son doctorat d’économie. Il enseigne à l’Université de l’Illinois, à l’Institut Carnegie de Technologie, pour finalement entrer au fameux M.I.T, où il est nommé professeur d’économie et de finance.

C’est en 1985 que Franco Modigliani a obtenu le Nobel d’économie “pour ses travaux de pionnier dans l’étude des marchés financiers et de l’épargne”.

Modigliani a beaucoup contribuer à établir des instruments d’évaluation d’une société: prix des capitaux, influence des impositions, etc… Ces modèles sont devenus des moyens de travail fondamentaux de la théorie financière.

Modigliani, disciple de Keynes, a donné une formulation mathématique des modèles keynesiens. Selon lui, la monnaie a une influence réelle sur l’économie, et dans certaines conditions, un accroissement du budget de l’Etat peut avoir un effet positif sur une économie en dépression.

 

ses modèles sont des outils incontournables de la finance et de la gestion.
Recherche par nom, par région, par année d'attribution, ou bien recherche libre de texte:
Recherche en texte libre
Entrer un mot de deux lettres au moins

Sélectionnez une catégorie:

  • Chimie
  • Économie
  • Littérature
  • Médecine
  • Paix
  • Physique

Sélectionnez la lettre qui commence gagnant:

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche selon régions, au moyen d'une carte
Sélectionner la zone
S'il vous plaît sélectionner une région dans la liste

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche par période
1905
2019

Aucun résultat de recherche