Année 1988

Elion Gertrude B
Médecine, 1988
Etats-Unis
Elion Gertrude B

Gertrude Elion est née à New-York en 1918.

En 1988, Gertrude Elion, conjointement à ses collègues George Hitchings et James Black, reçut le prix Nobel de physiologie et médecine “pour avoir mis à jour des principes essentiels du traitement  thérapeutique.”

On doit aussi à Gertrude Elion des médicaments contre la leucémie, la malaria, les rhumatismes, contre les infections des voies respiratoires et urinaires et contre le rejet d’organes greffés.

découvrit de nombreux médicaments qui sauvèrent bien des vies humaines.
Lederman Léon
Physique, 1988
Etats-Unis
Lederman Léon

Léon Léderman  est né à New-York en 1922. Il étudia d’abord la chimie et en 1951 il compléta ses études pour le doctorat de physique à l’Université de Colombia. Il se révèla un scientifique brillant, auteur de nombreuses découvertes au cours de ses travaux.

Léon Léderman a obtenu en 1988 le prix Nobel de Physique avec Jack Steinberger et Melvin Schwartz “pour leur méthode de faisceau de neutrinos et leur démonstration de la structure de doublet des leptons par la découverte du neutrino muonique.

Le modèle admis en physique des particules répartit les particules élémentaires en deux familles principales: les quarks et les leptons. Jusqu’à la fin des années cinquante, les physiciens connaissaient trois types de leptons: l’électron, le muon et le neutrino; les neutrinos sont produits à partir d’électrons et de muons et peuvent se transformer de nouveau en électrons et en muons.

Vers 1960, les physiciens on commencé à suspecter l’existence de deux types de neutrinos, l’un produit de l’électron, l’autre produit du muon. Mais ils n’arrivaient pas à établir une distinction basée sur l’observation de ces deux spécimens.

En 1961 Léderman, Steinberger et Schwartz firent sur les neutrinos l’expérimentation qui leur octroya le Nobel. Ils résolurent le problème de la distinction en utilisant un faisceau de neutrinos produit par la collision de particules dans un accélérateur. Les neutrinos dans ce faisceau sont produits à partir des muons et l’expérience prouva qu’ils ne peuvent  redevenir que des muons. Le fait qu’aucun neutrino ne se transforma en électron fit la démonstration qu’il s’agit d’une particule différente du neutrino produit de l’électron.

La distinction entre les neutrinos électroniques et les neutrinos muoniques est d’une grande importance théorique. Aujourdhui on considère l’électron et le neutrino électronique comme un doublet de leptons appartenant à la même génération de particules; et le muon et le neutrino muonique comme un deuxième doublet appartenant à une autre génération de particules.

 

a découvert l'existence du neutrino du muon.

Schwartz Melvin
Physique, 1988
Etats-Unis
Schwartz Melvin

 

Melvin Schwartz est né à New-York en 1932. Il étudia la physique à l’Université de Colombia et reçut son doctorat en 1958. Il continua à enseigner à cette université et à y faire ses recherches qui se révélèrent des plus fécondes.

Melvin Schwartz a obtenu en 1988 le prix Nobel de Physique avec Jack Steinberger et Léon Léderman “pour leur méthode de faisceau de neutrinos et leur démonstration de la structure de doublet des leptons par la découverte du neutrino muonique.

Le modèle admis en physique des particules répartit les particules élémentaires en deux familles principales: les quarks et les leptons. Jusqu’à la fin des années cinquante, les physiciens connaissaient trois types de leptons: l’électron, le muon et le neutrino; les neutrinos sont produits à partir d’électrons et de muons et peuvent se transformer de nouveau en électrons et en muons.

Vers 1960, les physiciens on commencé à suspecter l’existence de deux types de neutrinos, l’un produit de l’électron, l’autre produit du muon. Mais ils n’arrivaient pas à établir une distinction basée sur l’observation de ces deux spécimens.

En 1961  Schwartz, Steinberger et Léderman firent sur les neutrinos l’expérimentation qui leur octroya le Nobel. Ils résolurent le problème de la distinction en utilisant un faisceau de neutrinos produit par la collision de particules dans un accélérateur. Les neutrinos dans ce faisceau sont produits à partir des muons et l’expérience prouva qu’ils ne peuvent  redevenir que des muons. Le fait qu’aucun neutrino ne se transforma en électron fit la démonstration qu’il s’agit d’une particule différente du neutrino produit de l’électron.

La distinction entre les neutrinos électroniques et les neutrinos muoniques est d’une grande importance théorique. Aujourdhui on considère l’électron et le neutrino électronique comme un doublet de leptons appartenant à la même génération de particules; et le muon et le neutrino muonique comme un deuxième doublet appartenant à une autre génération de particules.

a découvert l'existence du neutrino du muon.
Steinberger Jack
Physique, 1988
Suisse
Steinberger Jack

Jack Steinberger est né en 1921 en Allemagne. Avec l’arrivée des nazis au pouvoir, ces parents réussirent à le faire passer aux Etats-Unis. Il commença des études d’ingénieur et de chimiste et c’est seulement à la fin de la deuxième guerre mondiale qu’il décide de se tourner vers la physique. En 1946, il reçut son diplôme de doctorat à l’Université de Chicago et en 1950 il entra comme chercheur à l’Université de Colombia.

Jack Steinberger a obtenu en 1988 le prix Nobel de Physique avec  Léon Léderman et Melvin Schwartz “pour leur méthode de faisceau de neutrinos et leur démonstration de la structure de doublet des leptons par la découverte du neutrino muonique.

Le modèle admis en physique des particules répartit les particules élémentaires en deux familles principales: les quarks et les leptons. Jusqu’à la fin des années cinquante, les physiciens connaissaient trois types de leptons: l’électron, le muon et le neutrino; les neutrinos sont produits à partir d’électrons et de muons et peuvent se transformer de nouveau en électrons et en muons.

Vers 1960, les physiciens on commencé à suspecter l’existence de deux types de neutrinos, l’un produit de l’électron, l’autre produit du muon. Mais ils n’arrivaient pas à établir une distinction basée sur l’observation de ces deux spécimens.

En 1961 Steinberger, Léderman et Schwartz firent sur les neutrinos l’expérimentation qui leur octroya le Nobel. Ils résolurent le problème de la distinction en utilisant un faisceau de neutrinos produit par la collision de particules dans un accélérateur. Les neutrinos dans ce faisceau sont produits à partir des muons et l’expérience prouva qu’ils ne peuvent  redevenir que des muons. Le fait qu’aucun neutrino ne se transforma en électron fit la démonstration qu’il s’agit d’une particule différente du neutrino produit de l’électron.

La distinction entre les neutrinos électroniques et les neutrinos muoniques est d’une grande importance théorique. Aujourdhui on considère l’électron et le neutrino électronique comme un doublet de leptons appartenant à la même génération de particules; et le muon et le neutrino muonique comme un deuxième doublet appartenant à une autre génération de particules.

 

a découvert l'existence du neutrino du muon.
Recherche par nom, par région, par année d'attribution, ou bien recherche libre de texte:
Recherche en texte libre
Entrer un mot de deux lettres au moins

Sélectionnez une catégorie:

  • Chimie
  • Économie
  • Littérature
  • Médecine
  • Paix
  • Physique

Sélectionnez la lettre qui commence gagnant:

  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche selon régions, au moyen d'une carte
Sélectionner la zone
S'il vous plaît sélectionner une région dans la liste

Résultats de la recherche

Aucun résultat de recherche

Recherche par période
1905
2019

Aucun résultat de recherche